Malgré les apparences, on est tous pareil

L'énergie d'un groupe pour prendre son envol

Malgré les apparences, on est tous pareil

Avec cette entrée en matière de choc (ou pas), j’espère pouvoir t’apporter un peu d’énergie et t’aider à prendre un brin de recul pour que ta journée soit belle. Les vacances sont bel et bien finies. La rentrée a commencé il n’y a plus de doute ! Avec son lot de tâches, de stress, d’énervement. A ce moment même je me sens tel le programme lavage rapide de la machine à laver, mais septembre et octobre à présent avancent au ralenti. On est là, parfois un peu dépassé par les évènements du quotidien et pourtant il serait temps qu’on prenne enfin le train de cette rentrée.

Entre la pile d’administratif de la rentrée, les réunions d’école, les inscriptions à droite à gauche, les bonnes résolutions, la to do list qui s’allonge, les réunions qui s’éternisent, les déplacements à organiser … Qu’est ce qu’il s’est passé entre mon dernier verre de chianti en face du Vésuve et mes 58 post It rose fluo collés sur mon agenda ?

Tu vois il y a deux semaines, j’avais cherché un joindre une personne rencontrée cet été au sujet d’un projet immobilier. Pas d’urgence mais il fallait avancer.  Deux messages laissés sur son répondeur lui demandant de me rappeler à l’occasion. Deux semaines sans nouvelle. Pas d’inquiétude. Cette femme punchy que j’avais contactée devait être déjà ultra sollicité en ce début de rentrée. A la tête d’un réseau d’agences immobilières, elle devait avoir mille feux à éteindre.

Bon elle me rappelle enfin, il y a quelques jours en pleine journée, et je suis surprise qu’elle s’excuse de ne pas m’avoir rappelé plus tôt. Oula je n’en demandais pas autant. De mon côté, j’organise mon emploi du temps comme bon me semble mais je suis bien consciente que ce n’est pas le lot de tout le monde et elle en plus, elle s’excuse :

« Vraiment désolée Olivia, j’arrive juste à te rappeler … bon en tant que mère de famille je me disais que tu comprendrais … on est déjà fin septembre et il serait peut-être temps que je reprenne le rythme mais entre le retour des vacances, la rentrée de mes filles, je n’ai pas du tout, du tout réussi à me reconnecter »

Ah ah, oui oui le démarrage de la rentrée est une étape si délicate !! (Bon si on la rate, on peut se rattraper sur janvier, rassure toi )

Alors que je la croyais noyée sous des réunions de syndic, des visites, du management d’équipe … elle était seulement enlisée dans son quotidien.

Comme tout le monde.

Comme toi, comme moi …

Mais bien souvent on a tendance à croire que ce que l’on traverse est spécifique.Unique. Personnel.

Mais non, c’est le lot de tout le monde. Etre fatigué, devoir déposer ses enfants à l’école, être parfois malade, jongler entre le boulot et la vie perso, se sentir dépasser par les évènements, avoir des soucis, des impondérables, des tuiles  …

Une fois qu’on réalise que malgré les apparences, malgré les postes à responsabilité, malgré le type de société dans lequel on bosse, en fait on est vraiment tous pareil. Comme dirait un coach en communication orale, on va tous aux toilettes.

Un petit exercice qu’il est intéressant de lancer lorsque l’on rencontre de nouvelles personnes, est de poser la question suivante : « Qu’est ce qui t’intéresse dans la vie ? » « Qu’est ce que tu fais de ton temps libre ? » plutôt que de systématiquement demander « Qu’est ce que tu fais comme boulot ? »

Non on n’est pas que son boulot, on est avant tout une personne dotée de centres d’intérêt, de passions, de projets … avec son lot de problèmes au quotidien à gérer … comme chacun d’entre nous. D’ailleurs si tu as une passion ou un projet en vue, j’ai un truc à te proposer à la fin du mail.

Alors si on pose la question  » Qu’est ce que tu fais en ce moment ?  » on s’entendra peut-être dire, j’essaye de mettre les enfants sur des rails, je prépare mon déménagement, j’organise un week-end surprise, je me remets au hockey, je me lance dans un business, je change de boîte …

Toutes des occupations différentes mais qui ont leur lot de stress, de fatigue, d’anxiété, d’énervement …

Et de se dire demain matin, en croisant notre collègue qui semble un peu froissé, que peut-être il a seulement une grosse charge mentale, nous aidera à lui sourire et lui proposer un petit café pour décompresser ?

Oui la fameuse charge mentale … ça fait plusieurs mois que cette notion de charge mentale est décryptée sous tous les angles. Ce fardeau sociologique qui te donne l’impression de crouler sous les tâches. De devoir toujours y penser : Penser à faire la liste de courses, penser ajouter ce point financier à son slide, penser à déposer ta veste chez le pressing, penser à réserver les billets de train des enfants, penser à aller voir son collègue du 3e, penser à commander les chèques services, penser à relancer le plombier, penser, penser, penser, penser à racheter du Doliprane d’ailleurs !

On est tous concerné, bon peut-être plus les femmes que les hommes d’après les études faites, et d’ailleurs cela créé un autre point de friction mais c’est un autre sujet ( oui cet article est écrit par une femme à la charge mentale saturée ah ah )

Mais l’idée ici que je cherche à développer est que tout le monde à sa propre charge mentale, ses propres soucis du quotidien. Personne n’en parle trop mais tout le monde est concerné. Alors une fois admis qu’on n’est pas seul au monde à subir ces injustices :

1/ ça fait du bien, on allège un peu le poids sur ces épaules

2 / on regarde autrement ses collègues, son boss, ses collaborateurs, ses prestataires

3/ on prend du recul ce qui nous permet de mettre un peu de légèreté dans notre quotidien, et dans celui des autres, et retrouver ainsi le sourire et l’envie de faire mille choses

Laissons entrer un peu d’empathie dans les couloirs de l’entreprise. Une DRH un peu distante a peut-être des jumeaux a canalisé chez elle et une famille recomposée à faire avancer. Ce technicien qui arrive en retard a peut-être eu un problème dans les transports en commun ou une nuit compliquée avec son nourrisson, ou des problèmes de sommeil. Demandons et mettons nous à leur place. Comment ferait-on dans le même contexte ? Il y a fort à parier qu’on serait de mauvaise humeur + en retard + épuisé

Se mettre à la place de l’autre permet de prendre du recul par rapport à une situation, d’être plus tolérant. Une bouffée de compassion humaine … On a beau tous bossé à des postes différents, et bien le premier jour de la rentrée scolaire de nos petits, on a tous versé une petite larme, et même ces messieurs du comité de direction. On s’inquiète tous pour nos parents vieillissants, on partage la même actualité politique et on déborde tous d’émerveillement face à un magnifique coucher du soleil sur la mer.

Il n’y a pas d’exception, on a tous des matins froissés, où l’on franchit la porte de chez soi avec un poids d’âne mort sur les épaules et qu’on ne voit vraiment pas comment venir à bout de notre journée.

Et clairement c’est ce que je me suis fait comme réflexion en franchissant la porte de chez moi rien que ce matin !

Alors peut-être qu’on pourrait adresse un sincère « Comment ça va » à la première personne avec qui on discutera. A la copine au café, au parent à l’école, à l’assistante de direction,  à la pharmacienne, au gardien, au collègue …

Un véritable « Comment ça va ? » patient et accueillant peu rendre une journée belle.

Et commençons aussi par nous adresser à nous-même « Comment vas-tu » ? Juste pour prendre le temps d’écouter ses ressentis, son énervement, entendre sa fatigue … et s’offrir une bonne dose d’indulgence. Voilà on fait tous comme on peut, et je vais commencer par parsemer des petites doses d’énergie dans ma journée, en allant à pied au boulot, en prenant un café avec quelqu’un que j’apprécie, en organisant un déjeuner dehors … des petites doses d’énergie pour reprendre un peu d’oxygène.

Alors aujourd’hui, j’aimerai sincèrement savoir comment tu vas , toi aussi ?

Si tu as 5 minutes prends le temps de nous dire comment tu vas, ça nous fera tous du bien de voir qu’on partage un même quotidien.

Et malgré un matin difficile, et bien je vais bien cette semaine … malgré les quelques heures de sommeil en moins, malgré toutes les tâches planifiées qui restent en attente, malgré malgré … Mais ça va bien car pour tout te dire, je me suis lancée dans un nouveau défi. Un vent de liberté souffle sur cette rentrée, ah ah … Voilà j’attendais d’ouvrir au grand public, donc que ce soit enfin accessible à chacun, mes formations jusqu’à présent disponibles uniquement pour les entreprises et les centres de formation.

Malgré le rush de la rentrée, c’est sympa d’avoir un peu de nouveauté, de pétillant …

Et la première formation je mets à disposition la formation que je vends le plus actuellement. « Plan de vol lancer son business ».

Depuis plusieurs mois je la dispense à des centres de formation et je vois avec plaisir après plusieurs mois les effets bénéfiques pour ceux qui ce sont vraiment lancés. Et cette rentrée c’est le signe d’un nouveau départ aussi …

Pour celles et ceux qui sont curieux, cherchent à savoir s’ils se lanceront un jour dans un business, qui veulent reprendre un peu d’oxygène dans leur activité, booster leurs ventes par une approche Lean strat up et connaître mes hacks de marketing digital. C’est par ici …

Cette semaine pour la première fois, exceptionnellement, …  je propose en accès au grand public, ma formation « Plan de vol » pour fêter ce nouveau voyage

Offre valable jusqu’au vendredi 11 octobre à minuit pétante, je t’offre une réduction de 120 € sur ma formation « Plan de vol  pour lancer son business ».

La formation « Plan de vol pour lancer son business » est proposé à 79 € au lieu de 199 € ( attention valable jusqu’à vendredi )

Tu n’auras plus d’excuse pour ne plus passer à l’action. Une opportunité à portée de main pour sérieusement réfléchir à cette idée qui te trotte dans la tête depuis quelques temps. Et si toi aussi tu t’autorisais à lancer ton projet, à te mettre à ton compte sans prendre de risques ? Tu vas apprendre pourquoi les entrepreneurs ne prennent pas de risque …

Et si tu te sens débordé au boulot comme à la maison, adopte la routine que les meilleurs entrepreneurs mettent en place pour réussir au quotidien, je te dévoile tout dans la formation …

… Clique ici pour découvrir le Contenu détaillé de la formation « Plan de vol » ! 

Et n’oublies pas, on n’a qu’une vie, et c’est aujourd’hui qu’elle recommence ! Alors bon voyage  ! Ciao ciao

 

Auteure, formatrice et fondatrice du site bizlounge.fr Après de nombreuses années à la tête de programmes aéronautiques et d’une start up, sur le papier, tout était parfait ! Enfin presque... Passée la quarantaine, mère de 3 gars, la tête qui tourne en voyant comment notre monde évoluait : le ras-le-bol ambiant, le stress, la démotivation. Tout, toujours trop vite sans pouvoir prendre la peine de respirer et de profiter de la beauté de la vie. Comment alors garder le sourire au boulot et dans sa vie perso ? De ce constat est né Bizlounge. Il était urgent d'apporter des ressources, de l'accompagnement et des petites bulles d'oxygène pour gagner en liberté et en épanouissement dans la vie professionnelle. Sa mission : accompagner celles et ceux liberté qui veulent vivre la liberté en les aidant à libérer leur talent, leur créativité et leur bonne humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *