0
Blog

Mon obsession du moment ?

Et oui tu l’auras sûrement remarqué au fil de mes mails, tout ce qui concerne le plaisir au travail et la liberté m’obnubilent

Je lis « plaisir au travail », je rêve « plaisir au travail »

Peut-être parce que pendant des années, au travail je n’ai justement pas ressenti ce « plaisir »

 

Mais pas cette fois-ci … Depuis plusieurs semaines, mon obsession a changé.

Elle s’est focalisée sur un truc un peu fou, très « slow life »

Une bergerie.

 

Quèsaco ?

Une bergerie et plus précisément au bord de la mer.

 

Alors avec un tel projet, plaisir au travail et la liberté direction la case départ. Forcément une bergerie au bord de la mer ça doit tellement casquer que le plaisir et la liberté vont se barrer !!!

Et seul le travail va rester. Svp en cadence accélérée.

 

Et bien détrompe toi …

En tant que spécialiste en entrepreunariat & marketing, à n’importe qui j’aurai conseillé : «  surtout pas d’investissement massif, tu testes ton concept en mode béta, et après une phase pilote, tu passes au développement »

Mais je n’écoute pas toujours les petites voix dans ma tête

Ce jour là, je ne sais pas ce qu’il s’est passé …mais j’ai fait complétement l’inverse !!!

 

J’ai flashé sur une bergerie de 300 m2 au milieu d’une réserve naturelle

J’ai signé une offre d’achat qui a été acceptée

Et ensuite j’ai dit putain …

Et forcément la suite logique serait de stresser, le compte à rebours lancé sur le nombre de formations à vendre en 2020 !

 

Mais le truc de dingue dans tout ça, moi qui ai toujours rêvé d’avoir une maison au bord de la mer, me dire que c’est enfin possible, demain j’y suis (à quelques détails près avec voir avec mon banquier, forcément) c’est que cela a été l’effet inverse.

Tu verras que j’aime particulièrement tester les concepts sur le terrain avant de réaliser une formation sur le sujet, une vraie cobaye 😉

Alors au lieu de chiffrer le nombre de formations que je devais vendre, le nombre de nouveaux clients B to B que je devais entrer, le nombre de prospects à convertir, etc

Au lieu de paniquer à la vue de la montagne à grimper, je me suis dit, génial, toutes les formations créés, tous les coaching me servent vraiment à quelque chose …

Ils vont me permettre d’exhausser mon rêve !

Et même si dans la formation elle-même et dans le coaching, je peux y trouver du sens dans mon travail au quotidien et même y puiser de l’énergie, dans d’autres tâches, comme le développement du site, l’administratif, la compta, le support et j’en passe, ce n’est plus la même affaire.

Je subis littéralement.

Mais don’t care …

Car j’ai découvert un truc que je voudrais absolument te partager

Parce qu’une fois que tu arrives à le ressentir, il se passe un phénomène étrange, voir paranormal.

Tu te transformes de l’intérieur.

Ce dossier n’est plus une suite de mots sur Word mais une pièce du puzzle de ton rêve, ce fichier Excel, une autre pièce, ce contrat, encore une autre.

Tu es instantanément apaisé-e

Tu sais que ça va marcher.

 

Effet psychadélique total, car plus tu le réalises, plus tu en prends.

Ce truc fascinant c’est de prendre …

Du plaisir au travail

Et ça, c’est un des plus gros déclic que je souhaite à tout le monde de découvrir, et cela le plus tôt possible

Petit message à mes fils … si vous avez lu jusque là … (oui le concept « 15 minutes de lecture » est obligatoire au collège, je ne fais donc que leur rendre service avec mon email du matin). Donc oui le plaisir au travail peut également s’attraper dès le collège 😉

 

Mais pour toucher du doigt ce « plaisir au travail », une condition, sine qua non

Chaque action, chaque tâche doit t’amener plus près de ton rêve.

L’idéologie bonheuriste a envahi la sphère du travail, mais on peut se la réapproprier. Je cite à ce sujet Julia de Funès, docteure en philosophie et fondatrice de Prophil Conseil : « Le bonheur comme conséquence d’un travail réussi, ou ; le bonheur comme condition de performance, non »

Le bonheur au travail doit donc rester une affaire privée.

Ne crois plus que c’est ton entreprise qui pourra te rendre heureux dans ton travail. Il peut néanmoins améliorer les conditions.

En effet, tu peux être satisfait d’avoir rendu ton dossier en temps et en heure, mais on ne peut pas dire que cela puisse te rendre heureux.

Des collègues sympas et un baby foot, c’est seulement agréable …

 

Le bonheur comme état stable est déjà une fiction, alors delà à l’instrumentaliser dans un souci de performance.

Au contraire.

Le travail pour le travail – L’argent pour l’argent – La réussite pour la réussite

… Une spirale qui amène au non sens total.

 

Le bonheur est la conséquence de l’autonomie, le sens et le courage.

 

Dans son dernier livre « l’entreprise (in)humaine » Julia de Funès, nous invite fortement à passer à l’action.

Prendre du plaisir au travail, être heureux, c’est donc actionner volontairement la manette du bien-être réel.

 

Alors reconnecte toi à ton rêve, à ce qui te fait te lever le matin et enchaîner les heures derrière un bureau, le nez dans la paperasse …

 

De mon côté, il y a un effet décuplant. D’avoir ce rêve à porter de main, me force à aller chercher encore plus loin des ressources insoupçonnées en moi … Je ne me contente plus de ce qu’un banquier lambda va me dire, conseiller, suggérer à moi « simple indépendante » en m’expliquant pourquoi il ne peut pas me suivre dans le financement.

Je passe à l’action … j’encaisse, je me dis qu’il n’a pas compris, que ce n’est donc pas la bonne personne, et je pars retravailler mon business plan, présenter mon dossier à une autre agence.

Et en attendant …

Formations, coaching, administratif, com … tout s’enchaîne dans le plaisir du travail parce que c’est grâce à mon travail que je vais pouvoir réaliser mon rêve.

 

Le plaisir au travail doit provenir de tes trips, de ta sueur …

D’ailleurs je t’invite à aller lire l’article comment hacker ta motivation.Clique ici

 

Le plaisir au travail est là, je peux te le garantir, et dès demain matin tu peux toi aussi le (re)trouver. Mais attention, il ne se cache pas dans le devis que tu dois faire, ni dans ce contrat à relire, encore moins dans ton PowerPoint ou ta réunion de Codir,

Il se cache au fond de toi, au milieu de tes rêves.

Juste pour toi.

Mais pour l’activer, il faut se poser la question de la finalité extérieure à l’activité elle-même. Et il faut aussi une bonne dose de confiance.

D’ailleurs, si tu as besoin d’un petit coup de pouce pour t’accompagner à identifier cette source de « plaisir au travail », contacte moi pour organiser un coaching.

 

Et n’oublies pas, on n’a qu’une vie et c’est aujourd’hui qu’elle (re)commence et je te souhaite donc une belle journée, et de trouver rapidement du plaisir dans ton travail.

 

[sibwp_form id=3]

Fondatrice d'Inventivité, agence de conseil en transformation & innovation qui accompagne les structures dans l’exploration de leur modèle et facilite l’émergence de projets qui font sens. S'il fallait tirer un fil conducteur, cela serait celui de la Créativité ! Son expertise, l'art d'apporter des solutions innovantes et rendre faisable des projets tinatesques : Lancement de nouveaux programmes aéronautiques pendant de longues années, puis création d’une start up numérique, édition d'un livre, associations dans des aventures entrepreunariales. Créer, réinventer, réenchanter de nouveaux business plan, nouveaux services, nouveaux process ...bref vous l'aurez deviné : Créer est un art de vivre qui nourrit et embellit la vie. Tout devient enfin possible ! Spécialiste d'outils en innovation (Design Thinking, Canvas, Océan Bleu), accompagnant dans leurs défis de nombreux entrepreneurs et dirigeants depuis quelques années. Sa mission : accompagner en tant que consultante/coach les organisations à trouver des solutions créatives pour relever les nombreux challenges de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres publications