La trouille, un puissant moteur

L'énergie d'un groupe pour prendre son envol

La trouille, un puissant moteur

Pour démarrer cette journée, je voulais te faire entrer dans mon intimité, et pour cela t’avouer un truc pour être tout à fait honnête avec toi qui écoute mes podcasts ou lis mes emails privés depuis quelques temps.

En effet, je reçois des mails super sympas comme quoi il faut du courage lancer dans de nouvelles aventures (plutôt un peu dingue d’ailleurs) … quand une seule année j’arrive soit disant à vivre plusieurs vies, certains me nomment M’dme 100 projets … bref des trucs très très sympa sauf que …

En lisant vos messages, j’ai l’impression que l’on s’adresse à quelqu’un d’autre, car il n’y a absolument rien de courageux dans ce que je fais. Pour te dire la vérité, c’est juste la solution que j’ai trouvée, celle qui me paraît possible pour être vraiment heureuse :

LE PASSAGE A L’ACTION !

Il m’a donc semblé légitime de te mettre en garde car cette image d’entrepreneuse n’est pas la mienne. Et oui, en fait tu ne peux pas imaginer combien je suis peureuse …

Des centaines de peurs m’habitent quasi en permanence ( ben oui on est plusieurs dans ma tête donc chacun apportant son passif, cela fait du lourd )

Dernier exemple en date, pas plus tard qu’hier soir, je bossais avec des sportifs pour les accompagner à lancer leur business en indépendant. Jusque là tout va bien 😉  Nouvelle promo, cette fois exclusivement des entraîneurs de vol libre, contexte intéressant … si tu te tiens un peu à distance.

Hein hein tu vois la suite venir ??

En effet je regarde quelques vidéos pour me faire une idée de leur expertise et trouver la voie par laquelle nous allons communiquer et voilà que le responsable de la formation me suggère de passer 4 jours avec eux dans les Pyrénées pour que je me familiarise avec leur activité. Non seulement dans la théorie … mais surtout dans la pratique.

Et là, on parle de vol libre, pas d’un stage de Ping pong ( petit clin d’œil affectueux à mes experts en Ping-Pong ). Ce qui signifiait baptême puis vol. Normal …

Gros éclat de rire nerveux : no way !!

Il n’y a rien de normal là dedans. Y en que cela ferait littéralement rêvé, mais moi ça me paraît être contre nature sinon l’homme aurait des ailes depuis belles lurettes s’il devait se déplacer ainsi dans les airs. Et puis s’ils veulent vraiment se déplacer dans les airs, Easyjet propose de supers prix.

Donc hors de question de me joindre à eux, même si l’idée en elle-même est intéressante pour apprendre à mieux se connaître. Oui en fait tu es tellement dans le lâcher prise qu’ils deviennent tes meilleurs amis, mais je suis persuadée qu’avant d’arriver à ce lien, l’infarctus se sera invité.

Bien sûr on a tous des peurs, nos peurs. Plus ou moins conscientes. Plus ou moins affichées. Plus ou moins nombreuses et handicapantes. Mais on est tous concerné. Petit moment d’hésitation ceci dit. Je repense à l’incroyable performance d’Alex Honnold lorsqu’ il grimpe en solo intégral une paroi de 900 mètres sans aucune corde ou protection humaine. Une journaliste américaine lui a demandé «  en fait à la moindre erreur, vous mourez » et il répond c’est ça. Et pourtant il a réussi son ascension. Un grimpeur incroyable qui nous a appris à croire en ce qui est impossible.

Mais je pense tout de même qu’il ne doit pas avoir la même amygdale que le commun des mortels non ?

Et en ce qui concerne mes peurs, somme toutes très raisonnables finalement, j’essaye de vivre avec au quotidien. Y en a bien qui foutent parfois un peu la honte, d’autres qui font rire les gens, certaines qui agacent légèrement mon entourage, mais c’est comme çà. Dans la catégorie des peurs ridicules, et bien il y a ma phobie de l’ascenseur.

Impossible pour moi de monter dans un ascenseur.

Tu sais niveau suées froides, malaise … la totale. Alors si en France je m’en sors bien avec au pire 5 étages à grimper avec une poussette, rien de tel pour entretenir sa ligne. Mais c’est une autre histoire, lorsqu’à Singapour célèbre pour ces buildings, on me donne la clé de ma chambre d’hôtel qui se trouve seulement au 28eme étage …

Akkrrr 28 !!!!  A pied c’est totalement irréaliste …

Mais ce que je veux t’expliquer aujourd’hui, si toi aussi tu as des peurs qui te freinent dans ton quotidien, ralentissent la poursuite de tes rêves, et bien je suis persuadée que les peurs, au lieu d’être systématiquement des freins, sont aussi des moteurs incroyables qui poussent à passer à l’action.

Pour pouvoir les combattre, les tenir éloignées, se prouver qu’on ne se résume pas à ses peurs

Pour lutter contre ses trouilles, il faut un jour décider …

Décider de ne pas avoir peur d’oser !

Alors cela ne va pas s’en difficulté, mais combattre ces peurs, c’est opter pour avancer, aller de l’avant. Ne pas s’immobiliser et juste attendre.

Une peur quelle qu’elle soit, mais je ne suis pas psychologue, a un lien finalement avec la peur fondamentale, celle de mourir.

Un exemple personnel, l’idée de plonger à 20 mètres, est pour moi comme le vol libre : une aberration. Etre bloquée sous l’eau, à espérer respirer de l’oxygène par un matériel sophistiqué que je ne maitrise pas. En plus, en cas de problème, impossible de remonter d’une traite au risque de me faire exploser je ne sais quel organe. Du pur délire.

Mais lutter contre ses peurs, c’est aussi une manière de se prouver qu’on est vivant.

Avec cette idée que la vie est la plus forte. ll faut donc essayer !  Non pas que je deviendrai un jour une plongeuse émérite, mais me prouver que la force de vie est gagnante.

Alors même s’il a fallu 1 journée entière en piscine ( niveau d’eau 1 mètre ça va) à remonter en arrachant mon masque pour reprendre de l’oxygène à la surface,  la patience d’un instructeur a eu raison. Une petite session de méditation et j’ai enfin réussi mes deux sorties d’1h à près de 20 m pour nager autour d’une épave sur la côte balinaise.

A la sortie, un sentiment de puissance, de victoire, de vie qui circule en soi. Une fierté d’avoir réussi à vaincre sa putain de trouille. La satisfaction d’avoir rayé une peur de sa liste. Une joie d’être vivant en fait. Cela peut te paraître exagéré, mais c’est vraiment cette sensation lorsque tu ressens une véritable peur.

Bon même si l’idée ne me tente pas trop de retourner dans les profondeurs, faut pas abuser, j’ai l’impression d’avoir recharger mes batteries juste par le simple fait d’avoir eu l’impression de frôler un danger.

Puisque j’ai cru que je pouvais mourir ( oui une crise de panique dans l’eau c’est comment dire, pas bien venu ) j’en ressors en ayant baisser ma pression globale.

Et par la suite … rien du quotidien ne me fait plus peur !

Je peux tout faire. Tout demander. Tout oser

Même les trucs qui me paraissaient impossibles …

Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait

Aujourd’hui à travers la formation que je vends exceptionnellement pour la première fois au grand public, tu y trouveras la méthode A à Z pour monter ton business même si tu as la trouille de te lancer.

C’est la méthode que j’ai utilisé il y a quelques années pour monter ma start-up.

C’est parce qu’un jour, justement malgré toutes mes peurs : la peur de perdre un bon salaire, la peur de devenir incompétente dans mon poste, la peur de ne pas finir mes présentations à l’heure, la peur de ne pas pouvoir sortir plus tôt pour récupérer mes enfants, la peur d’être jugée sur mon diplôme, la peur de m’ennuyer, la peur de ne plus supporter la pression, la peur d’être différente, la peur de ne pas obtenir les formations demandées ou la période de congés souhaitée, la peur de peter les plombs et ne plus jamais revenir bosser

Et bien ce jour là, essorée par toutes mes peurs,  je me suis jetée à l’eau … après avoir quitté mon poste de responsable de programme dans l’aéronautique … j’ai monté une start-up. Levée de fond, investisseurs, marketplace … un truc jusque là impossible dans mon esprit … et pourtant …

Ce fut l’occasion d’ oser être vraiment moi ! Une sacrée mise en danger, tu ne trouves pas ? Pas forcément justement …et c’est ce que je veux te transmettre dans cette formation.

Alors cette semaine pour la première fois, exceptionnellement, …  je propose en accès au grand public, ma formation « Plan de vol ». 

Offre valable jusqu’au vendredi 11 octobre à minuit pétante,

 Je t’offre une réduction de 120 € sur ma formation « Plan de vol  pour lancer son business ».

Uniquement cette semaine, la formation à 79 € au lieu de 199 €.

Alors même si tes peurs t’empêchent d’avancer dans ton quotidien, je te mets à disposition tout ce que tu as besoin de savoir et de faire pour te lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Peur de rester salarié ? Peur de rester bloqué au stade d’indépendant ? Peur dans le fond de ne pas avoir assez de liberté ?

… Clique ici pour découvrir le Contenu détaillé de la formation « Plan de vol » ! 

Et parce que j’ai peur un jour de ne plus avoir de peurs, je vais continuer à essayer pleins de trucs, tenter des expériences, tomber, me relever mais au moins j’ai le sentiment de me sentir en vie. Et qui sait, peut-être que je tenterai l’expérience d’un vol libre , ressentir les sensations d’un oiseau, être libre dans les airs … peut-être …

Et n’oublies pas, on n’a qu’une vie, et c’est aujourd’hui qu’elle recommence ! Alors bon voyage  ! Ciao ciao

Auteure, formatrice et fondatrice du site bizlounge.fr Après de nombreuses années à la tête de programmes aéronautiques et d’une start up, sur le papier, tout était parfait ! Enfin presque... Passée la quarantaine, mère de 3 gars, la tête qui tourne en voyant comment notre monde évoluait : le ras-le-bol ambiant, le stress, la démotivation. Tout, toujours trop vite sans pouvoir prendre la peine de respirer et de profiter de la beauté de la vie. Comment alors garder le sourire au boulot et dans sa vie perso ? De ce constat est né Bizlounge. Il était urgent d'apporter des ressources, de l'accompagnement et des petites bulles d'oxygène pour gagner en liberté et en épanouissement dans la vie professionnelle. Sa mission : accompagner celles et ceux liberté qui veulent vivre la liberté en les aidant à libérer leur talent, leur créativité et leur bonne humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *