Et toi, tu as avancé ces dernières années ?

L'énergie d'un groupe pour prendre son envol

Et toi, tu as avancé ces dernières années ?

« Et toi tu as avancé ces dernières années ? » … pour entamer cette petite réflexion philosophique de bon matin, je vais t’expliquer un peu la situation.

Pour bien te mettre dans le contexte, imagine tu te lèves plus tôt pour être prêt et zen en temps et en heure avant le rush du matin, tu prépares avec entrain le petit déjeuner à ta tribu, petite revue des troupes et joli moment en perspective avant d’aller chacun sur son champ de bataille.

A ce stade, on en était encore à une ambiance détendue et pendant qu’ils engouffrent leur ration de vitamines protéine et laitage, et bien de manière anecdotique ( oui ils ont tous la bouche pleine donc forcément je me rue sur l’occasion de me lancer dans un monologue ), je leur raconte donc qu’une amie vient d’être promue à un poste incroyable.

Faute à moi : peut-être que j’ai employé des mots exprimant mon admiration, mon envie, mon enthousiasme débordant frôlant probablement même la jalousie … Toujours est-il que j’évoque son fabuleux parcours professionnel, cette belle motivation et effectivement je ressers cet adage de vieux «  on n’a pas rien, sans rien ».

Bref comme quoi c’est une vraie source d’inspiration, un bel exemple pour montrer comment avancer dans sa carrière, atteindre le plus haut poste de direction d’autant plus pour une femme d’une petite quarantaine d’années mère de famille. Voilà tout est possible pour tout le monde, et c’est ce qui est fabuleux et qui doit nous encourager !

Et donc encore un peu perdue dans mes pensées, c’est là que je me fais tacler … genre première ligne de rugby que tu n’as pas vu venir !!!

«  Et toi Maman tu as avancé ces dernières années ? »

Cette première ligne m’arrive droit dessus … Un de mes adolescents qui malheureusement n’avait plus de tartine dans la bouche … juste le temps pour moi de ramasser mon dentier …

Premier possibilité : lui remettre une tartine dans la bouche et passer à autre chose.

Deuxième possibilité ( très tentante genre poker face ) :  glisser un petit mensonge pour la bonne cause, ( oui inutile de jeter un voile d’inquiétude supplémentaire sur un être humain en pleine construction psychologique ) et donc lui assurer que bien sûr j’ai avancé grave ces dernières années !

Troisième possibilité ( la plus dure ) : opter pour la franchise

Oui, j’aimerais lui assurer que je n’ai aucun doute sur le fait d’avoir avancer ces dernières années, mais la vérité est toute autre. Dans le fond je n’en sais foutrement rien et j’aurai même aimé ne pas avoir à me poser la question.

De bonnes œillères parfois c’est utile !

Alors pour tout lui dire si je veux vraiment être sincère ( à ce stade je t’avoue je n’ai pas encore décidé ), j’ai plutôt l’impression d’avoir reculer, genre marche arrière à toute vitesse dans une course poursuite façon « Taxi » avec dérapage magistral.

Parce que soyons clair, si pour avoir officiellement avancé, il faut avoir obtenu une méga promotion, un poste à responsabilité très envié, avoir le planning de ministre qui va avec … alors non selon le Code de la vie professionnelle à calcul de points de retraite … je n’ai pas du tout, du tout avancé.

Un peu flippant d’annoncer cela noir sur blanc en début de journée …

Dans le bouddhisme on considère que les enfants sont nos maitres spirituels, qu’ils nous aident à avancer sur notre chemin. Bon ils ont juste peut-être un peu moins de tact qu’un maitre spirituel en tout cas, mais cela me parle vraiment cette idée.

Alors après un grand silence d’apparence, dans ma tête c’est Tokyo le soir avec tous ces écrans géants … et vidéo projection sur tout ce que j’ai fait ces dernières années mais qui ne correspondent pas aux codes en vigueur pour estimer qu’on a avancé : ces sorties d’école pour accompagner les enfants, ces heures à attendre sur les gradins d’un stade de basket, ces formations suivies à distance ( pour être à l’heure à la sortie de l’école, ratant ainsi l’occasion d’une super nuit à l’hôtel tranquille à bouquiner) , ces quantités de madeleines concoctées maison ( moins sucre, moins de colorant, moins de temps pour moi ), les bouquins de développement personnel ingurgités (pour espérer trouver une réponse magique à la quête de sens dans la vie, je te préviendrai d’ailleurs si je la trouve) , le temps passé à papoter avec mes clients même sur d’autres sujets que le contrat en cours …

Est-ce que pour autant je n’ai pas avancé ? Est-ce que se libérer du temps pour ses enfants, c’est reculer ? Est-ce que travailler en indépendant à ce qui nous fait vraiment vibrer, c’est reculer ? Est-ce qu’avoir plus de temps pour soi pour lire, pour faire des travaux ou du sport ( ou les deux pour les plus doués ) c’est reculer ?

Est-ce que ne pas avoir une carte de visite avec un sigle prestigieux à 40 ans, c’est être certain de ne jamais plus avancer ?

Alors à la question est-ce que toi tu as avancé ces dernières années, malgré tout cela, je crois qu’on le sait intuitivement et que ce n’est qu’ à la fin de notre vie, qu’on sera vraiment fixé.

Alors si aux yeux des autres, on n’avance pas, on peut être simplement dans un instant de pause. Instant qui parfois peut durer plusieurs années soit … et bien je crois qu’on doit se rappeler qu’un moment de pause c’est aussi le temps à une graine de pousser, le temps à un membre de se renforcer, le temps à une peinture fraiche de sécher, à un instrument de musique de laisser vibrer sa mélodie, à un livre fraîchement écrit de trouver ses lecteurs, à un poing de côté de nous permettre de reprendre notre souffle.

Des pauses invisibles mais ô combien essentiel.

Alors à défaut de nouveau signe sur ma carte de visite, ou de nouveau bureau avec vue incroyable et d’implication dans un comité de direction ultra prestigieux, je t’invite à découvrir ma toute nouvelle formation «  Plan de vol pour lancer son business »

Pour la première fois, si tu veux un coup de pouce pour passer à l’action, et réfléchir sérieusement à lancer un business en parallèle de ta vie de parent, en parallèle de ton CDI, en plus juste pour le kit d’essayer un truc nouveau, jusqu’au vendredi 11 octobre à minuit pétante, je t’offre une réduction de 120 € sur ma formation « Plan de vol  pour lancer son business ».

Dans cette formation ultra complète de 8 modules, je t’offre tout ce que j’ai expérimenté sur le terrain depuis ma première création d’entreprise, tout ce que j’aurai aimé savoir avant de commencer, tous les conseils incroyables que des entrepreneurs m’ont donné …

Cette semaine pour la première fois, exceptionnellement, pour t’aider à passer à l’action, à mettre une pierre à l’édifice, à réaliser quelque chose de concret …  je te propose en accès au grand public, ma formation « Plan de vol », pour la première fois à 79 € au lieu de 199 €. Tu n’auras plus d’excuse pour ne pas passer à l’action et ne pas avancer. Une opportunité à portée de main pour sérieusement réfléchir à cette idée qui te trotte dans la tête depuis quelques temps. Et si toi aussi tu t’autorisais à lancer ton projet ?

Aussi palpitant que ta dernière série Netflix ( presque … ) mais les entrepreneurs qui la suivent déjà depuis un peu plus d’1 an ont pioché des mines d’information que ce soit en matière de business plan, de marketing digital, de techniques de communication …tout pour passer à l’action efficacement, en allant droit au but.

… Clique ici pour découvrir le Contenu détaillé de la formation « Plan de vol » ! 

Peut-être que demain matin je resterai donc au lit pénard à écouter moi aussi des podcast plutôt que de descendre préparer le pti dej à des enfants un brin insolents.

D’ailleurs si tu veux réfléchir à cette notion de pause dans sa vie au quotidien pour mieux passer à l’action, retrouve cet article Si tu n’aimes pas méditer, lis ceci

Et n’oublies pas, on n’a qu’une vie, et c’est aujourd’hui qu’elle recommence ! Alors bon voyage  ! Ciao ciao

PS : Méa culpa pour l’image de cet article, je cherchais une image représentant la promotion professionnelle pour les femmes mais apparement ce n’est pas encore dans l’ère du temps car Google me propose pour seules images attractives, des cols chemises et cravates. Et malheur à moi, si je tape « promotion femme » … on tombe sur les soldes of course (dans le meilleur des cas ) … bon compromis les Simpson ?

Si cet article t’a apporté un petit quelquechose, inscrit toi gratuitement à mes emails privés et invite tes amis aussi, c’est  Par ici

Auteure, formatrice et fondatrice du site bizlounge.fr Après de nombreuses années à la tête de programmes aéronautiques et d’une start up, sur le papier, tout était parfait ! Enfin presque... Passée la quarantaine, mère de 3 gars, la tête qui tourne en voyant comment notre monde évoluait : le ras-le-bol ambiant, le stress, la démotivation. Tout, toujours trop vite sans pouvoir prendre la peine de respirer et de profiter de la beauté de la vie. Comment alors garder le sourire au boulot et dans sa vie perso ? De ce constat est né Bizlounge. Il était urgent d'apporter des ressources, de l'accompagnement et des petites bulles d'oxygène pour gagner en liberté et en épanouissement dans la vie professionnelle. Sa mission : accompagner celles et ceux liberté qui veulent vivre la liberté en les aidant à libérer leur talent, leur créativité et leur bonne humeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *